• 24/06

    Séminaire ACTEM

    Comme chaque année, l'équipe des permanents d'ACTEM réunit en séminaire
    Une équipe de professionnels forte de valeurs au service de l'insertion par le travail dans le Beaujolais.

    Séminaire ACTEM
  • 15/06

    Article de presse du PROGRES

    Insertion : les « Brigades viticoles » sur le terrain de leur première mission à Belleville-en-Beaujolais

    Le concept des « Brigades viticoles » est né en 2020, après le succès d’une expérimentation d’insertion, menée lors des vendanges. Elle avait mis en évidence les besoins, en main-d’œuvre, des viticulteurs tout au long du cycle de l’exploitation de la vigne.

    La dénomination « Brigades viticoles » désigne une SARL, créée au début de l’année 2021, qui promeut un concept novateur du même nom, s’agissant d’offrir aux viticulteurs du Beaujolais, tout au long de l’année, les prestations de service, qui leur sont nécessaires pour l’exploitation de leurs vignes.
    La première brigade viticole est opérationnelle depuis la fin du mois de mai. Elle est déployée depuis le 9 juin sur une exploitation viticole à Saint-Jean-d’Ardières pour une durée de six jours travaillés, à raison de sept heures par jour.
    Il s’agit d’hommes et de femmes inscrits dans un parcours d’insertion professionnelle, âgés de 28 à 50 ans, originaires du Beaujolais. Ils sont transportés sur leur lieu de travail par leur employeur et amènent avec eux leurs outils (pioches, cisailles, sécateurs).

    Une équipe supervisée, mais autonome:

    Raphaël Jousselme est un éducateur spécialisé, formé aux métiers de la vigne par la MFR d’Anneyron (Drôme), qui lui a délivré son Certificat de Qualification Professionnelle Ouvrier Viticole. Tel :07 57 09 31 68 Mail : b.viticoles,actem-beaujolais.fr,

    Actem (Acteur pour l’Emploi et l’Insertion en Beaujolais) est un Groupe d’utilité sociale et territoriale regroupant quatre structures d’insertion par l’activité économique. ACTEM répond aux besoins des particuliers, entreprises, associations et collectivités locales.

    Article de presse du PROGRES
  • 10/06

    Bien dans ma tête

    Eric, résume ainsi ses 9 mois passés à l’ATRE. Habitant de TARARE, ouvrier textile pendant 37 ans, il se trouve au chômage en 2018. Orienté par Pole Emploi, il intègre le chantier d’insertion en septembre 2020 où il trouve de la convivialité, du dialogue et une super équipe ! Depuis janvier, en délégation par l’A.I., au service voirie de la mairie de TARARE, il conduit le glouton avec le sourire aux lèvres

    Bien dans ma tête